TECHNICENTRE RGV

Tanger, Maroc | 2015 | Atelier de maintenance
Partager le projet

Un atelier de maintenance de 30 rames TGV duplex 

- Groupement TGCC  / JETALU 

- Conception architecturales et techniques : AREP - Etienne Tricaud, Philippe Druesne, Christophe Iliou - Architecte associé : Youssef Melehi

  • Installations ferroviaires : SYSTRA France, SYSTRA Maroc, SOTEC Ingénierie, MCCM, PRAT SA
  • Entreprise travaux : Keller, Tourelec & Maghreb net, Systherm, Somafel, Thales
  • Montant des travaux : 7.5 M€
  • Bâtiment de bureaux : R+5
  • Superficie du terrain : 125 000 m²
  • surface planchers : 17 000 m²  et aménagements extérieurs : 100 000 m² (parking, espaces vert, voies...)
  • Livraison : 2015
L'Atelier de Maintenance ONCF de Tanger, conçu et réalisé par AREP suite à l'appel d'offre lancé par l’Office National des Chemins de Fer marocains (ONCF), s'inscrit dans le projet de création de la première Ligne à Grande Vitesse Marocaine.
Localisé à Moghogha dans une zone située à la périphérie Sud-Est de la ville de Tanger, le futur centre de maintenance TGV a pour mission principale d'entretenir un parc de 30 rames TGV duplex. Pour permettre de modérer l’impact écologique de cet outil industriel complet (halle de maintenance, ateliers spécialisés, magasins, tour de stockage et bâtiment de bureaux R+5), AREP a conçu un projet prenant en compte une insertion paysagère respectueuse de son environnement ; l’utilisation de matériaux locaux ou réalisés au Maroc ; une gestion de l’eau et de l'énergie écologique (station d’épuration pour les eaux sales, filtration des eaux rejetées, captation des eaux pluviales, éclairage zénithal, panneaux solaires...). Un soin tout particulier a été porté au projet architectural pour mettre en scène les grands éléments du programme tout en exprimant la modernité de l’ONCF, en écho à la technologie et au design du matériel roulant qu’il accueille. La recherche d’une qualité de lumière naturelle a fondé les choix de matériaux translucides (polycarbonate opalescent, toile) et  leur mise en scène adaptée à l'usage des lieux permet à la fois un intérêt qualitatif avec un espace clair et agréable et  économique par la réduction du temps d’éclairage artificiel. De ces grands volumes épurés se dégagent une certaine force renforcée par les teintes des bâtiments qui font  échos aux quartiers alentours. Un projet d'aménagement paysager vient compléter la requalification de cet ancien espace ferroviaire et créer une continuité arborée avec le paysage actuel.