FORÊT DE BOUSKOURA

Casablanca, Maroc | 2015-2018 | Etude territoriale
Partager le projet

Un aménagement paysager et récréatif


  • Maîtrise d'ouvrage : Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification et Casablanca Aménagement SA
  • Maîtrise d'œuvre : AREP en partenariat avec Carey Duncan Design et Fadel Guerraoui (architecte)
  • Mission : maîtrise d’œuvre urbaine complète des aménagements urbains périphériques et thématiques, incluant la mise en œuvre des équipements ludiques, sportifs, techniques et paysagers
  • Superficie : 3000 HA
  • Etude: 2015 - Travaux: 2016-2018
Les aménagements paysagers et récréatifs du domaine forestier de Bouskoura-Merchich ont préservé l’intégrité écologique et paysagère de la forêt tout en offrant un paysage sain et sécurisant composé d'espaces pédagogiques, de détentes et de loisirs pour accueillir la population de la capitale économique du royaume du Maroc, Casablanca.
Poumon vert et massif forestier exceptionnel, de près de 3000 ha situé à 14 km au sud du centre-ville de Casablanca, la forêt de Bouskoura-Merchich constitue un contrepoint à la congestion urbaine de la ville blanche.

Un Projet ambitieux qui porte sur l'aménagement du domaine forestier en offrant un paysage forestier sain et sécuritaire aux visiteurs afin de répondre à leurs besoins croissants en espaces de détente et de loisirs tout en privilégiant l'équilibre des usages pour la conservation des espèces et des lieux.

Aménagement paysager de la forêt de Bouskoura, vidéo
© AREP 2018 / Mario Lorenzo


Un paysage sain et sécurisant pour accueillir les Casablancais

Pour renforcer le rayonnement de la forêt et la rendre plus accessible, des aménagements spécifiques ont été réalisés :  le mur de clôture a été démoli, de nouvelles entrées et parkings ont été créés. Le projet végétal s'est affirmé et un projet signalétique a été spécifiquement conçu. L'objectif est de favoriser les mobilités douces (piétons, vélos) et de cadrer la présence automobile aux franges du domaine forestier. Les matériaux locaux et naturels sont favorisés pour définir la palette des revêtements de sols (pierres, stabilisé, terre battue ..)  et les équipements de signalétique des entrés (mur en gabions, farés en bois). Les espaces de jeux et de fitness préexistants ont été revitalisés et réinstallés sur des plateformes accessibles et complétés par une gamme de nouveaux équipements répartis uniformément dans le domaine forestier.
Enfin, pour faciliter l'accès et le repérage dans la forêt, essentiel au sentiment de confort et de bien-être, une étude signalétique intégrant le logo de la Forêt, à conduit à concevoir près de 550 panneaux, avec un plan guide décliné sur les 4 grands secteurs. Ainsi les bornes directionnelles, les stèles d'orientations, les panneaux pédagogiques et panneaux des parcours sportifs et sensoriels, permettront la pratique sécurisante de l'ensemble du domaine forestier.

La préservation de l'intégrité écologique et paysagère de la forêt

Entité paysagère aux caractéristiques territoriales et singulières, le domaine forestier est composé de sites écologiques remarquables mais fragiles. Pour répondre aux multiples enjeux tant paysagés, naturels et sylvicoles, qu'aux usages et fréquentations, quatre grands secteurs ont été créés :
- Le Petit Canton pour l'évasion et la pratique sportive
- La Forêt de la Découverte pour la connaissance de la faune et de la flore
- La Forêt Laboratoire pour la sensibilisation à l'écosystème via la Maison de la Nature
- La Grande Forêt pour assurer le biorythme forestier par le reboisement des pins et eucalyptus

Le programme de chaque site a été conçu pour s'adapter à la topographie, au contexte végétal, à la localisation et à l'accessibilité.
Il s'attache à valoriser la richesse de la faune et de la flore, à utiliser l'alternance de micro-milieux ouverts ou intériorisés, à révéler des vues ou encore à mettre en place des secteurs préservés, nécessaires au reboisement et à la préservation des divers écosystèmes forestiers.

Le projet met également en valeur les anciennes carrières situées en périphérie immédiate de la forêt, par une programmation ludique adaptée et installe des parcours et promontoire pour offrir des points de vue remarquables sur le grand paysage. De même les équipements, farés et l'architecture des nouvelles "constructions-programmatiques" sont déclinés dans un langage architectural boisé qui privilégie les matériaux locaux, naturels et durables (bois, pierre, gabions). Ces constructions éco-durables participent à la création de la nouvelle identité des lieux.

Café restaurant en cours d'achèvement (F. Guerraoui architecte .Photo mai 2018 - AREP


Sensibiliser le public à la protection de l'environnement


Une des réussites majeures du projet d'aménagement, repose sur la promotion de l'environnement auprès du grand public et l'implication des écoles pour la sensibilisation aux questions environnementales au travers de sorties scolaires et ludiques. A cet effet, les nouveaux parcours, les nouvelles installations et la signalétique (équipements d'accueil, Maison de la Nature, panneaux pédagogiques...) participent grandement à cet objectif de sensibilisation de l'écosystème de manière ludiques et sportives.
L'installation de panneaux pédagogique et d'information de grande dimension renseignant sur l'histoire, la faune, la géologie et autres thématiques propres au site, tout comme les farés d'accueil et la Maison de la Nature, renseignent le promeneur sur la richesse et la fragilité de l'écosystème à préserver.

Dernière actualité

Aménagement de la forêt de Bouskoura au Maroc
2018.05.15
L’équipe d’Arep Maroc avec Carey Duncan Désign et fadel Guerraoui (architecte) finalisent le chantier d’aménagements du massif forestier de Bouskoura-Merchich qui s’étend sur près de 3.000 hectares au sud de Casablanca : mobiliers, signalétique, parcours pédagogique, sportif, parking, aires de pique-nique, aire de jeux….

Encore quelques mois avant que les Casablancais puissent redécouvrir et profiter du domaine forestier de Bouskoura, "poumon vert" de la capitale économique du Maroc. Equivalent dans son utilisation à la forêt de Fontainebleau, découvrez comment AREP a pu développer l’attractivité de la forêt de Bouskoura-Merchich, tout en préservant l’écosystème en place et son développement.