La stratégie de développement vise à créer un environnement urbain à forte identité sur la frontière sino-vietnamienne et s'articule autour de deux axes : maintenir et renforcer les sites agricoles existants et concentrer les nouveaux projets de développement urbain ainsi que les services et activités touristiques dans les zones de plaines.
L'objectif est d'adapter la structure urbaine et de passer d'un modèle de développement linéaire à un développement en clusters en accord avec le paysage vallonné de la partie nord du Vietnam, tout en tirant profit des caractéristiques de chaque zone pour former des clusters urbains à identité propre. Les secteurs consacrés à l'agriculture urbaine et aux services, les zones industrielles, la cité-jardin et le corridor vert seront reliés, contribuant ainsi à l'équilibre général du projet. Cao Bang est une ville agricole de montagne dont le projet conserve la vocation tout en créant de nouveaux quartiers urbains, avec le double objectif de protéger le paysage et de construire un centre urbain agricole.