ATELIER PIVOS - ARDOINES

Vitry-sur-Seine, France | 2017 | Poste d'aiguillage
Partager le projet

Un poste d'aiguillage nouvelle génération  

  • Maîtrise d’ouvrage: SNCF Réseau 
  • Maîtrise d’œuvre : SNCF Gares & Connexions
  • Maîtrise d’œuvre d’études : AREP / P. Maugard, B. Nguyen - architectes
  • Surface Shon : 900 m²
  • Montant travaux bâtiment : 21 M€
Tout l'enjeu de ce projet a été de reconstruire dans des délais extrêmement contraints, le PIVOS des Ardoines, bâtiment stratégique pour le fonctionnement de l'exploitation ferroviaire du sud de Paris.
Une reconstruction complexe menée dans des délais exceptionnels 
Suite à l'incendie de 2014, une grande partie de la maintenance des rames du RER C a été reportée sur 7 autres sites de la région parisienne, engendrant une diminution de l'exploitation de la ligne C dans un trafic déjà saturé. Si cinq années sont en général nécessaires pour l'étude et la réalisation d'un tel bâtiment, le PIVOS des Ardoines a pu être reconstruit en deux ans, sur un site maintenu en exploitation. AREP a tenu ses délais par une organisation dédiée performante et un phasage complexe des travaux.

Une architecture sobre et fonctionnelle
Régénération, accélération et évolutivité sont les principes clés de la reconstruction du poste informatique des voies de service (PIVOS). La composition générale du bâtiment vise à minimiser l’emprise au sol et à s’insérer harmonieusement avec les constructions existantes.
Le socle du bâtiment, abritant ateliers et bureaux liés à l’exploitation ferroviaire, est sobrement exprimé dans un vocabulaire minéral lui conférant une image statique. Les deux étages supérieurs se développent en encorbellement. En contraste avec le socle, ils sont traités de façon plus dynamique en bardage métallique.
Le rythme des percements souligne le contenu programmatique et fonctionnel du bâtiment qui se traduit par une accélération du rythme des ouvertures depuis le sud – locaux techniques nécessitant peu d’éclairage naturel - vers celles les plus utilisées au nord – bureaux et vestiaires. Le revêtement est constitué d’un bardage de couleur irisée, variant du gris clair métallisé au beige clair nacré selon le point de vue et le degré d’ensoleillement.

Données clé du projet 
Le technicentre des Ardoines comprend trois fonctions :
- le garage des rames,
- la maintenance pour 150 rames de la Ligne C,
- le lavage et le nettoyage intérieur et extérieur des rames.