ATELIER REGIOLIS

Toulouse, France | 2017 | Atelier de maintenance
Partager le projet


Un atelier de maintenance agrandi pour les TER



  • Client : SNCF (Direction du matériel), Région Occitanie (Financeurs)
  • Maîtrise d’ouvrage : SNCF Mobilité - Direction Technicentre MPY
  • Maîtrise d’œuvre générale : SNCF Réseau - Agence projet MPY
  • Maîtrise d’œuvre études et travaux bâtiment : AREP / Architectes : Ph. Maugard, B. Nguyen
  • Livraison : 2017
  • Surface : 1 070 m² dont 250 m² de bureaux et 100 m² de stockage
Le Technicentre Midi-Pyrénées est réaménagé avec l’extension de l’atelier de maintenance et du bâtiment tertiaire tout en mettant en valeur le bâti existant.


De nouveaux espaces de travail

Afin de s’adapter à l’arrivée des nouvelles rames «Régio2n», l’atelier construit en 2015 se dote d’une extension comportant trois voies de travail supplémentaires (dont une spécifique dédiée à l’outillage de dépose des bogies).
Pour plus de flexibilité dans l’exploitation, c’est l’ensemble des 4 voies de maintenance classique qui sont portées aux 80 mètres utiles nécessaires aux nouvelles rames, soit un allongement d’environ dix mètres des voies existantes.
A l’est, le bâtiment tertiaire abritant les bureaux est également prolongé pour accueillir au rez-de-chaussée une zone de stockage et au premier étage des bureaux.

Une double continuité: d'exploitation et architecturale

L’extension de la halle de maintenance existante est réalisée côté ouest, dans la continuité du volume initial.
Elle reprend le même vocabulaire architectural, en termes de composition, de modénature et de choix des matériaux.  Ses façades sont habillées du même bardage doré irisé.  Ses baies vitrées de grandes dimensions, composées de parties fixes et de parties ouvrantes à lames vitrées pivotantes, rythment la façade principale à l’ouest. Disposés sous les vents dominants, ces ensembles vitrés favorisent la prise de lumière naturelle et le renouvellement d’air intérieur.
De nuit, les baies contribuent à l’animation de cette façade urbaine par rétro-éclairage.  Des éclairages extérieurs complètent cette mise en scène nocturne. Les portes d’accès à l’atelier sont identiques à celles existantes.

La réalisation a été phasée dans le temps pour garantir la continuité de l’exploitation : l’extension latérale, avec la construction des trois nouvelles voies puis l’extension longitudinale avec le rallongement de la halle existante.