BADALING STATION

Badaling, Chine | 2020 | Gare
Partager le projet

La Gare de la Grande Muraille de Chine


  • Client : Compagnie ferroviaire interurbaine Beijing-Zhangjiakou
  • Partenaire : China Railway Engineering Consulting Group Co.
  • Superficie : 3 500 m2
  • Concours : Premier Prix du Jury
  • Livraison : 2020
Dans le respect du principe de la protection de la nature et du paysage humain, l’architecture de la gare de Badaling s’intègre à l'environnement et renforce l’authenticité du site exceptionnel de la Grande Muraille inscrit depuis 1987 sur la liste du Patrimoine mondiale de l’UNESCO.
Une gare, partie intégrante du paysage

La Grande Muraille de Chine, de plus de 50.000 km de long, constitue un réseau de défenses unique datant d'époques diverses. A Badaling, localité située au nord de Pékin 3.720 m de remparts de la dynastie Ming sont ouverts au public.
Dans le cadre de la création d’une ligne ferroviaire Beijing-Zhangjiakou, la gare située au pied d'une montagne a été conçue comme un prolongement de celle-ci. Recouverte par une toiture végétalisée, la gare se fond dans le paysage en préservant le cadre authentique.
Sur la façade, un espace central forme une place publique où les fonctions de bureau supérieures seront séparées de la structure inférieure ?? qui permettront des panoramas et de larges perspectives vers la Grande Muraille et le paysage de montagne.



Un paysage naturel dans la gare

L’utilisation des panneaux en verre dans les halls d’entrée et l’espace d’échanges en sous-sol, associé à des matériaux réfléchissants pour la structure apparente des piliers permettent de refléter la montagne et l’environnement très vert du site.
Un puits de lumière naturelle formé par l’espace laissé entre la station et la montagne, assure un effet de ventilation tout en procurant un éclairage avantageux dans les espaces souterrain ( ?). La conception architecturale prolonge ainsi la montagne et le paysage naturel à l’intérieur même de la station.
Prenant en compte le développement durable, la gare de Badaling établie une relation harmonieuse entre la protection du patrimoine culturel et le développement économique et touristique chinois.