NÎMES PONT-DU-GARD

Nîmes - Redessan, France | 2020 | Gare
Partager le projet

Une gare à l'écoute de son environnement

  • Maîtrise d’ouvrage : SNCF Réseau
  • Maîtrise d’ouvrage déléguée : SNCF Gares & Connexions
  • Maîtrise d’œuvre : Atelier d’Architecture Gares & Connexions, Architectes : F. Bonnefille, E. Tricaud, R. Ricote - AREP - SETEC - TERRITOIRES Landscape
  • Surface construite : 3 000 m² /  Surface aménagements extérieurs : 20,6 ha
  • Livraison : 1er trimestre 2020

Prix

Confort, paysage, biodiversité... tels sont les maîtres-mots de la nouvelle gare Nîmes Pont-du-Gard située sur le tracé du Contournement de Nîmes et Montpellier (CNM). Au cœur du projet : répondre aux besoins des voyageurs tout en maîtrisant l'impact écologique de l'exploitation du PEM.
Un impact écologique maitrisé
Face à l'environnement privilégié du site, l'éco-conception s'est imposée immédiatement comme une évidence. Et quelle démarche plus appropriée que celle des "Bâtiments Durables Méditerranéens (BDM)" pour traiter des spécificités locales ? Ni label, ni certification, il s'agit d'un référentiel de qualité environnementale, axé sur l'impact des matériaux, le respect de la biodiversité, le confort thermique ou encore la gestion de l'eau.

Insertion harmonieuse dans le paysage
Le projet architectural prend appui sur les composantes paysagères pour créer une continuité entre le bâti et la mosaïque de végétation. Grâce à sa transparence, l'édifice s'inscrit harmonieusement dans son environnement naturel. Les parois vitrées dévoilent l'organisation du pôle d'échanges, laissant apparaître les circulations verticales et les connexions entre ses différents éléments. De grandes rampes paysagères organisent les flux des piétons vers les quais.

Confort thermique tout au long de l'année
Dans une région où canicule et Mistral sont fréquents, assurer confort et performance énergétique tout au long de l'année est capital. C'est la mission dévolue à la toiture, dont les trois strates permettent de réguler les apports lumineux et thermiques (mais aussi l'étanchéité). Quant au parking, il ne sert pas seulement d'ombrière, mais joue également le rôle d'une centrale solaire photovoltaïque. Après de nombreuses simulations (STD et CFD), AREP Environnement et AREP Expertise technique ont abouti à des solutions performantes pour des espaces confortables en toute saison.

Respect des ressources naturelles et de la biodiversité
Perméabilité des sols grâce aux noues paysagères et réalisation de bassins de rétention sont deux des réponses apportées à la rareté de l'eau sur le site. Par ailleurs, la conservation des bosquets et la mise en place de dispositifs écologiques favorisent le maintien de la faune locale. Le lézard ocellé, espèce vulnérable présente sur le site, ne saura qu'apprécier cette petite attention à son égard.

Dernière actualité

Nouvelle gare TGV de Nîmes, le chantier avance
2018.03.22
Située entre Manduel et Redessan, le chantier de la nouvelle gare de Nîmes, qui s’inscrit dans le projet du contournement ferroviaire de Nîmes et de Montpellier (CNM) progresse. Architecte de la nouvelle gare, AREP est avec sa filiale AREP Ville, maître d’œuvre pour la conception des aménagements extérieurs qui s’étendent sur plus de 19 ha.

Depuis la fin de l’année 2017, AREP participe ainsi aux missions de suivi de chantier et de visa pour les lots « Terrassement/démolition » et « Aménagements Extérieurs » (VRD, aménagement paysagers, serrurerie).
Les terrassements au Nord du site sont aujourd’hui terminés et vont laisser la place aux travaux d’aménagements extérieurs à partir du début du printemps. Ces travaux se caractérisent notamment par :
  • Une gestion alternative des eaux pluviales (en majeure partie à ciel ouvert) ;
  • L’aménagement de noues paysagères et de bassins d’infiltration / rétention permettant d’assurer l’objectif zéro rejet d’eaux pluviales pour une pluie centennale +20%;
  • L’équilibrage des déblais et remblais sur site;
  • Le traitement des matériaux du site à la chaux et au ciment pour rationaliser l’apport de matériaux pour les couches de structure de voirie;
  • Le criblage des déblais (Costière de Nîmes) et le tri des matériaux in situ en vue d’une réutilisation de la terre végétale pour les aménagements paysagers et des galets pour les fonds de bassins, noues et tranchées drainantes;
  • La récupération de terre rouge du site en vue d’une réutilisation en béton de terre pour le lot Gros Œuvre;
  • La création d’une maquette BIM, récompensée dès 2017 par un BIM d’Argent pour ce projet, permet des gains de productivité et une mise en qualité renforcée.

La livraison de la gare dite « Nîmes-Pont-du-Gard TGV » est prévue pour la fin de l’année 2019.