GARE DE QINGHE

Pékin, Chine | 2016 | Gare
Partager le projet

Le nouveau pôle d'échange majeur de Pékin  

  • Client : CRC - China Railways Corporation
  • Maitrise d'oeuvre :  AREP / MaP3 Bureau d'Etudes Structures
  • Surface totale de la gare : 109 000 m²
  • Surface des halls publics : 49 000 m²
  • Date des études : 2016 - 2017
  • Date de mise en service : 2019

Prix

  • 2019 - LEED building design and construction: new construction and major renovations, Gold
Le nouveau pôle d'échanges de Pékin, la gare de Qinghe est située sur la ligne à grande vitesse construite entre Pékin et Zhangjiakou. Conçue pour l'organisation des Jeux Olympiques d'hivers 2022, la ligne participe plus largement au schéma de transport définit à l'échelle de l'immense mégalopole Jin Jin Ji qui réunit Pékin, la province du Hebei et Tianjin.
Implantée au nord-ouest de Pékin, la gare de Qinghe est située à l’emplacement d’une ancienne gare, en limite du cinquième périphérique. Le projet s’insère dans un environnement complexe où les voies ferrées et les viaducs existants du métro et de l’autoroute fracturent la ville.

Le projet conçu par AREP répond aux enjeux d’accessibilité, d’intermodalité, de fluidité, de sécurité, d’image et de développement urbain.

Dernière actualité

Double certification écologique pour la nouvelle gare de Pékin
2019.03.26
Projet clé des Jeux Olympiques d'hiver de Pékin 2022, la nouvelle gare de Qinghe a obtenu une double certification de bâtiment durable :
- le LEED® CS Or, « Leadership in Energy and Environmental Design », certification délivrée par l’US Green Building Council® .
- le certificat de Bâtiment vert " Green Building Label" (GBL), délivré par la Chinese Society For Urban Studies (CSUS), avec trois étoiles, la plus haute distinction.

Implantée au nord-ouest de Pékin, sur la nouvelle ligne à grande vitesse Pékin – Zhangjiakou, la gare de Qinghe fait appel à un certain nombre de mesures technologiques vertes et durables qui permettent d’obtenir des taux d'économie d'énergie du bâtiment de 67,29 %, d'utilisation des sources d'eau non traditionnelles de 22,14 %, et d’atteindre une proportion de matériaux de construction recyclables de 15,30 %.
Exemplaire, Qinghe joue un rôle de premier plan dans le développement de la conception et de la construction de gares ferroviaires vertes en Chine.
Actuellement en construction, le chantier avance à grands pas et laisse déjà percevoir l’envergure impressionnante de la gare qui sera livrée fin novembre 2019, date à laquelle le train à grande vitesse Beijing-Zhangjiakou sera officiellement ouvert au trafic.