TURIN PORTA-SUSA

Turin, Italie | 2013 | Gare
Partager le projet

Un pôle de services urbains et de commerces 

  • Maîtrise d'ouvrage : RFI (division des infrastructures)
  • Maîtrise d'oeuvre : AREP Ville et Silvio d'ASCIA architecte, en association avec Agostino Magnaghi / AREP (structure en acier et confort climatique), SI.ME.TE (structure en béton armé), Sillitti e Garrone, (électricité et fluides), OTH Bâtiments (conseil confort climatique), Optiflow (modélisation climatique)
  • Surface : 15 000 m²
  • Livraison : 2013

Prix

  • 2013 - European Award for steel structures - Agostino Magnaghi lauréat en partenariat avec AREP
  • 2013 - European Rail Station of the Year - RFI lauréat en partenariat avec AREP
  • 2012 - European Solar Prize - Prix de l' Association Européenne pour l’énergie renouvelable
L'arrivée du TGV à Turin est l'occasion de transformer la gare de Porta Susa appelée à devenir la première halte italienne sur la ligne du TGV Paris Rome.


Le faisceau ferroviaire qui scindait la ville en deux est opportunément enterré de 8 mètres pour laisser place en surface à un nouveau boulevard urbain dénommé "la Spina". Pour accompagner et signaler le passage des voies sous l'avenue, une galerie vitrée de la longueur d'une double rame de TGV (380 m) est créée. Dans son sillage, rampes et escalators conduisent jusqu'aux quais et assurent l'interconnexion avec le métro.  Renouant avec l'archétype des passages turinois du 19ème siècle, cette rue couverte en verrière, qui associe services, commerces et restaurants, est un lieu d'urbanité autant que d'intermodalité.

Vidéo de la gare de Porta-Susa à Turin 
© AREP 2011, tous droits réservés / Réalisateur : Grzegorz Tomczak