MONT SAINTE-ODILE

Ottrot, France | 2006 | Cultuel
Partager le projet

Une rénovation complète du monastère

  • Maîtrise d'ouvrage : Evêché de Strasbourg
  • Maitrise d'oeuvre : AREP et Benoît Ferré (Compagnie Européenne d'Architecture), architectes
  • Livraison : 2006
Fondé au 8ème siècle, détruit et reconstruit à plusieurs reprises au cours de l'histoire, le monastère du Mont Sainte-Odile, ou monastère de Hohenbourg, après une succession de restaurations et devant l'essor du pèlerinage, nécessite aujourd'hui une rénovation pour lui redonner une nouvelle cohérence fonctionnelle et spirituelle.
La cour d'entrée est recentrée sur l'allée des tilleuls centenaires, conduisant vers la salle d'accueil, la "Porterie". Terrasses et restaurants ont été réaménagés permettant d'avoir des vues aussi bien vers l'intérieur que vers les Vosges et la plaine d'Alsace. L'aménagement des lieux, le dessin des mobiliers, les ambiances de bois foncé ciré forment un hommage contemporain à la tradition alsacienne.