17.12.2018
Projet

GRAND PARIS, LE DEVENIR DES AUTOROUTES, BOULEVARD PÉRIPHÉRIQUE ET VOIES RAPIDES À L'ÉTUDE

Partager l'actualité
A l’issue d’une consultation internationale, AREP Ville avec le groupement mené par Rogers Stirk Harbour + Partners (RSHP), agence d’architecture britannique, a été retenu aux côtés de 3 autres équipes pluridisciplinaires, pour mener des réflexions sur le devenir des grandes infrastructures routières du Grand Paris. Ces réflexions s’intègrent dans une démarche scientifique et innovante dans le prolongement du livre blanc «les mobilités durables, intelligentes et optimisées à l’horizon 2030 en Ile-de-France», réalisé conjointement par de nombreux élus au sein du Forum métropolitain du Grand Paris.

Les équipes élaboreront des visions à moyen et long terme, et des pistes concrètes d'évolution progressive de ces  infrastructures. Ces scénarios d’évolution comprendront une réflexion sur la transformation de leurs fonctions, des usages qui leurs sont liés, et de leur intégration urbaine.
Il s’agira également de formuler des idées créatives pour la période d’accueil des Jeux Olympiques et paralympiques de 2024, qui constitue un événement à visibilité planétaire. Ces propositions, qui devront prendre en compte les conséquences en termes de trafic et de coûts, seront mises en regard des dispositifs, de l’organisation structurelle, des projets et des investissements déjà actés pour ces événements.
Piloté par le Forum métropolitain du Grand Paris, ce projet fédère l’ensemble des institutions concernées : État, Ville de Paris, région Ile-de-France, Métropole du Grand Paris, association des Maires d’Ile-de-France, départements et intercommunalités.  Une exposition grand public, organisée courant 2019 permettra de rendre compte du résultat de ces études et travaux.

  • Maîtrise d’ouvrage : Syndicat mixte d’études Forum métropolitain du Grand Paris
  • Groupement : Rogers Strik Harbour + Partners mandataire / AREP Ville / Michel Desvigne Paysagiste / Artelia / EY